Une étude en rouge – Arthur Conan Doyle

Poster un commentaire

16 octobre 2014 par sweetmadonna

Un autre classique vient rejoindre Moby Dick sur le blog, mais dans une catégorie rien qu’à lui car l’intégralité de ses aventures devrait suivre : Sherlock Holmes, de Sir Arthur Conan Doyle. Tout débute donc en 1887 avec Une étude en rouge (« A study in scarlet » en VO), premier des 4 romans autour du personnage de Sherlock Holmes, qui sera complété par pas moins de 56 nouvelles. Autant dire qu’il y a encore pas mal de lectures en perspective avant d’avoir le tour du sujet ! L’édition que je possède est une édition bilingue proposée par Omnibus, regroupant l’intégralité des aventures de Sherlock Holmes en 3 volumes d’un bon millier de pages chacun. L’occasion de parfaire son anglais si on le souhaite et d’avoir sous la main le texte original.

 

 

Cet article sera donc consacré au premier roman des aventures de Sherlock Holmes, Une étude en rouge. C’est donc ici qu’apparaissent pour la première fois des personnages devenus légendaires : Sherlock Holmes et le docteur Watson. Pour cette première enquête, Arthur Conan Doyle va nous proposer un récit à la narration qui peut, à un moment, dérouter. En gros, nous commençons par l’enquête, narrée par Watson, de sa rencontre avec Sherlock Holmes à l’arrestation de l’assassin. Et nous partons ensuite en plein Far-West, suivre un homme perdu dans le désert avec une petite fille. Il ne nous faut pas très longtemps pour repérer des noms de personnages rencontrés plus tôt lors de l’enquête et comprendre donc que tout ceci sera lié, puisque l’histoire narrée à ce moment nous raconte les événements à l’origine de ceux qui se sont déroulés dans la première partie. On est donc d’abord interloqués, puis intrigués, et dès que nous revenons au « moment présent », tout s’éclaire parfaitement et la connexion se fait naturellement. Cette première enquête se conclut par les explications de Sherlock Holmes, dont l’art de la déduction a permis l’arrestation rapide du meurtrier.

 

Bien évidemment, l’un des principaux attraits du récit tient dans cette fameuse science de la déduction, que l’on opposera sans peine à la science plus « exacte » de Watson, d’abord réticent puis finalement rapidement admiratif des qualités et des talents de Sherlock Holmes. Et le fait que Arthur Conan Doyle ait décidé de choisir Watson comme narrateur (hormis sur la partie « Far-West », racontée de manière omnisciente) est tout sauf un hasard. On peut ainsi découvrir le personnage de Sherlock Holmes comme il le découvre lui-même, et le résultat est clairement épatant. Que ce soit dans son comportement ou dans sa manière de parler, Sherlock Holmes est un personnage atypique, unique, qui illumine de sa présence le récit d’un meurtre plutôt classique dans le fond. Si la dernière vision de Sherlock Holmes que vous avez est celle de la série télé britannique Sherlock, vous serez encore plus frappé par le caractère très ressemblant du personnage principal, rendant cette adaptation très fidèle malgré le changement d’époque. Nous découvrons également Lestrade, l’inspecteur de Scotland Yard, qui sera pour cette affaire secondé par Gregson, son rival. Conan Doyle clôt son récit en laissant malgré tout un mystère en suspend : qui a aidé le meurtrier lors du piège tendu par Holmes ? Un mystère qui ne perdurera peut-être pas… mais rien n’est moins sûr.

 

 

Si les aventures de Sherlock Holmes ont toujours exercé sur vous un attrait, que cela soit par son adaptation animée il y a bien longtemps (à laquelle avait participé, entre autres, Hayao Miyazaki), ou ses adaptations cinéma, télé ou BD, la lecture d’Une étude en rouge vous plaira forcément tant le style de Conan Doyle se lit avec plaisir et que les personnages possèdent cette force et ce caractère qui les rend intemporels. Un qualificatif souvent utilisé à tort mais qui prend tout son sens une fois ce premier roman refermé. Prochaine étape : Le signe des quatre, second roman des ouvrages « canoniques » du célèbre détective.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :