De la Terre à la Lune – Jules Verne

Poster un commentaire

7 octobre 2013 par sweetmadonna

Troisième roman de Jules Verne (si l’on met de côté Le comte de Chanteleine, publié en revue en 1864 et en volume uniquement en 1971), De la Terre à la Lune fait partie d’un diptyque avec Autour de la Lune, publié 5 ans plus tard, en 1870. La publication de ces deux oeuvres sera séparée par 3 autres romans, Les aventures du capitaine HatterasLes enfants du capitaine Grant et le célébrissime Vingt mille lieues sous les mers. Mais que nous réserve Jules Verne dans De la Terre à la Lune ?

 

https://i2.wp.com/www.images-chapitre.com/ima3/original/787/6541787_10350230.jpg

 

Le récit prend tout d’abord place dans les locaux du Gun Club, association regroupant des experts en balistique et plus généralement en construction d’armes et de canon, inquiets pour leur avenir depuis que le monde est en paix. Leur président, Barbicane, va alors leur faire part d’un porjet insensé : envoyé un boulet de canon sur la Lune afin d’établir un « contact direct ». L’annonce de ce projet fou va créer une immense vague populaire, comprenant autant les enthousiastes que les pessimistes. Se posent alors pour les membres du Gun Club les questions de faisabilité du projet puis, une fois celles-ci devenues concrètes suite à la consultation d’experts, les questions pratiques de mise en oeuvre. Et entre l’endroit où sera positionné la canon, sa taille, la matière dont il sera conçu, le boulet, la poudre… les étapes sont nombreuses et les connaissances balistiques de nos chers membres ne seront pas de trop.

 

https://i1.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/71/De_La_Terre_%C3%A0_la_Lune.gif

 

Voilà, en gros, en quoi consiste la majeure partie de ce roman. Comme habituellement chez Jules Verne, une grande partie du récit est consacrée aux préparatifs de « l’expédition », et ce dans les moindres détails, autant techniques que scientifiques. Et une fois de plus, la photographie des avancées technologiques de l’époque est parfaite, et dans des domaines aussi variés que l’astrophysique, la balistique ou la fonderie. En passant en revue les diverses expériences et savants des domaines concernés, Verne fait un véritable état des lieux scientifiques de son époque, tout en tentant d’ouvrir son monde à d’autres possibilités, et cela via un personnage arrivant dans le dernier tiers du roman, un français qui plus est, le fameux Michel Ardan. En effet, alors que le projet déchaine déjà les passions à travers le monde, la proposition de cet aventurier va faire l’effet d’une bombe : au lieu d’envoyer un boulet sur la Lune, il souhaiterait y être envoyé lui-même, dans un projectile en forme de balle… Un projet complètement fou, insensé, qui va se retrouver opposé aux connaissances actuelles sur la Lune et son « habitabilité » à travers un personnage clé, d’abord seulement nommé avant qu’il n’intervienne physiquement.

 

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/Arrivee_Projectile_DTAL.jpg

 

Scientifiquement très documenté, De la Terre à la Lune est clairement en avance sur son époque et passionne par cette vision certes quelque peu biaisée de la réalité (avec nos connaissances actuelles évidemment) mais incroyablement plausible pour son époque. En s’attaquant à la technologie et à l’espace, Jules Verne ouvre tout un nouveau monde aux yeux de ses contemporains et réussit encore à nous passionner aujourd’hui. Et lorsque l’on referme le roman, nous n’avons qu’une seule envie : se jeter sur sa suite Autour de la Lune, titre qui prend tout son sens dans les dernières pages. Mais avant cela, rendez-vous avec trois autres romans de l’auteur, mettant en scène 3 capitaines : Hatteras tout d’abord, puis Grant et enfin Nemo. De grandes aventures en perspective !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :